Groupe d’Action Francophone pour l’Environnement
18 ans de militantisme et d’action de terrain

Accueil > Nos publications > Environnement > Pacte pour la Transition Ecologique et Sociale

Pacte pour la Transition Ecologique et Sociale


Il est une évidence que la situation globale du pays se détériore au fil des ans. Haïti fait face à de crises innombrables et aux multiples ramifications. Sur le plan social, environnemental ou encore politique les enjeux sont énormes et exigent du coup un engagement politique fort et des politiques publiques ambitieuses. En ce sens, les citoyens, principales victimes de la mauvaise gouvernance, au lieu de s’éloigner des urnes, doivent de préférence s’impliquer en exerçant leur devoir civique, qui leur incombe de participer aux élections – pour autant qu’elles soient crédibles et inclusives -, et influencer les politiques publiques en faveur de l’environnement et de la démocratie et proposer des solutions alternatives concrètes.

Cela dit, les prochaines élections, locales, législatives et nationales, se révèlent cruciales pour donner un nouveau cap à la politique haïtienne. Pour cela, les citoyen.ne.s et les organisations de la société civile (OSC) haïtienne doivent s’organiser et être force de propositions et d’alternatives. Le Pacte pour la Transition Écologique et Sociale vise en ce sens à inciter les citoyen.ne.s à exprimer leur citoyenneté et revendiquer la place qui leur revient dans les espaces publics.

Concrètement, le Pacte regroupe un ensemble de mesures pour construire des territoires plus écologiques et plus justes. Celles-ci sont articulées autour de cinq axes qui représentent des chantiers majeurs auxquels doit s’attaquer tout mouvement visant la dignité humaine, la solidarité, le bien-être collectif, la conservation de la biodiversité, un modèle de gouvernance basé sur la participation, la transparence et surtout la mise en place de politiques publiques visant à garantir la justice sociale : Ces axes sont :

1. Climat et biodiversité (mesures de limitation des émissions de gaz à effet de serre, protection des espèces et des écosystèmes naturels)
2. Justice sociale et solidarités (égalité femmes-hommes, soutien aux personnes les plus vulnérables : handicapés, orphelins, seniors,
3. Démocratie et citoyenneté (dispositif d’incitation pour la participation citoyenne dans la gestion du territoire)
4. Administration publique (assurer un service public non discriminant et de qualité)
5. Économie (l’économie circulaire, l’agriculture responsable et favoriser les circuits courts qui minimisent le transport entre le producteur et le consommateur)

Ce pacte est un document élaboré au cours d’un long processus ayant impliqué des citoyen.ne.s dans les dix départements géographiques du pays, notamment dans les communautés locales qui doivent participer activement dans le développement du pays. Les mesures que propose le Pacte pour la Transition Écologique et Sociale ont été proposées par 789 citoyen.ne.s rencontré.e.s lors de sept forums et trois ateliers citoyens animés par le GAFE entre 2019 et 2020.

Le Pacte sera aux mains des citoyen-nes et des organisations de base à la fois un instrument de pression et un éventail de propositions solides pour l’implémentation d’une société haïtienne plus juste et plus respectueuse de l’environnement. Ainsi il sera proposé aux candidat.e.s afin qu’il.elles puissent choisir ou non de s’engager à le respecter, et constituera une grille pour évaluer les élus au niveau local, régional ou national.