Groupe d’Action Francophone pour l’Environnement
18 ans de militantisme et d’action de terrain

Accueil > Nos publications > Développement local > Actes de l’atelier de travail des acteurs de la coopération décentralisée en (...)

Actes de l’atelier de travail des acteurs de la coopération décentralisée en Haïti, 2014

Pétion-ville, 12 février 2014 : Le Groupe d’actions francophones (GAFE) et la délégation de l’Union européenne en Haïti ont procédé aujourd’hui au lancement du premier Atelier de travail des acteurs de la coopération en Haiti dans le cadre global de l’appui de l’Union européenne à la décentralisation et au renforcement des acteurs non étatiques et des autorités locales en Haïti.

Cet atelier s’inscrit dans le cadre des programmes d’Appui à la gouvernance et à l’investissement local (AGIL) et du programme Acteurs non étatiques et Autorités locales (ANE-AL), financés par l’Union européenne à hauteur de 8.5 millions d’euros. Il vise, d’une part, à aider les acteurs à définir des stratégies communes pour renforcer les collectivités territoriales haïtiennes afin d’en faire des interlocutrices crédibles et fiables de l’Etat. D’autre part, l’atelier permettra de définir un programme concerté entre les acteurs de la coopération décentralisée.

A l’occasion du lancement de cet atelier, l’ambassadeur de la délégation de l’Union européenne en Haïti M. Javier Nino Pérez a fait la déclaration suivante : "Le renforcement des capacités des collectivités locales demeure essentiel à l’impulsion d’un développement qui soit issue de la base et ancré dans la réalité socioéconomique locales Les résultats de ce partage d’expériences, favorisée par la tenue de cet atelier aujourd’hui entre différents acteurs de la gouvernance locale haïtienne, contribuera à terme à consolider le rôle des collectivités locales dans la conception et la mise en œuvre de politiques de développement."

La coopération entre collectivités territoriales représente aujourd’hui l’un des leviers les plus importants pour appuyer ces dernières dans leur développement. A travers cette dynamique d’échanges, de discussions et de partage d’expériences, elle se révèle un bon outil pour soutenir les collectivités en favorisant une plus grande transparence de leur fonctionnement et une meilleure efficacité dans leur action.